ASVEL – SLUC le choc Pro A à l’accent NBA!

Publié le par arno

Le lock-out NBA, on peut lui dire merci au lock out, merci de nous offrir la possibilité de voir sur les parquets de la Pro A et de la Pro B, des joueurs français estampillés NBA. Rien que de le dire peut donner des frissons, car c’est une occasion rare de voir cela en France.

 

Sur le parquet rhodanien, 3 joueurs NBA seront présents, les chiffres suffisent à eux même, à eux 3 ils cumulent 255 sélections sous le maillot bleu, 1298 matchs de saison régulière NBA, 185 matchs de play off NBA et 3 bagues NBA.

 

A l’heure actuelle 6 des 12 français de la NBA ont rejoint un club français avant peut être Ajinça et Pietrus. Cela permet ainsi au basket français de surfer sur la vague argentée de l’Euro de l’été dernier. Cela doit aussi permettre à la ligue et aux clubs d’enfin sortir du bois, de vivre médiatiquement tout au long de l’année. A l’heure actuelle avec moins de 4000 spectateurs de moyenne, la Pro A est le 5éme championnat français derrière les 2 divisions de football et de rugby.

 

La venue des joueurs NBA doit permettre aux clubs de continuer sur leur dynamique même après leur départ. Que ce soit au niveau sportif, médiatique ou économique. Car ce qui attire les sponsors c’est un public, une audience mais aussi une visibilité et des têtes d’affiches. Tout est donc intimement lié.

 

La prochaine étape que le basket français se doit de prendre, c’est une amélioration de leur capacité et de leur condition d’accueil pour le public. Car bon nombre de salle affichent un taux de remplissage de plus de 90%. Ce qui laisse penser qu’avec des salles plus grandes et plus accueillantes, la barre des 4000 spectateurs de moyenne pour être dépassé. Cela permettrait alors d’augmenter les recettes match day, faire venir plus de sponsors, et donc faire venir de nouveaux joueurs avec l’argent récoltés pour enfin jouir d’une couverture médiatique plus importante, attirant un public encore plus large, …

 

Maintenant espérons que le lock out dure encore un peu, pourquoi pas jusqu’au all star game français pour continuer à aider l’expansion du basket français.

Publié dans Basket

Commenter cet article