La longue descente aux enfers de la Fédération Française de Football...

Publié le par arno

La Fédération Française de Football, son siège boulevard de Grenelle, ses présidents septuagénaires, son conseil fédéral qui n’est qu’un bureau de validation, la FFF est  depuis plusieurs années maintenant au centre de nombreuses critiques, mais quelles sont-elles ? Sont-elles vraiment justifiées ?

 

Faisons donc un état des lieux avant de revenir sur les deux dernières actualités qui ont fait mauvaise presse à la plus puissante fédération sportive en France.

 

 

fff10.jpg

 


Depuis 2007, le nombre de licenciés ne cesse de baisser. Entre septembre 2010 et septembre 2011,  l’état est catastrophique, -14,5%. Les éducateurs se plaignent de l’image du football et la comparent à celle du cyclisme lors de l’affaire Festina à la fin des années 90. Les faits sont donc la, le football est en perte de vitesse, ça se ressent au niveau amateur mais aussi au niveau professionnel avec encore une fois une baisse de l’affluence dans les stades de L1.

De plus aucun autre sport olympique en France n’est autant masculin. En 2009 selon l’INSEE, seul 2,7% des licenciés sont des femmes. On est bien loin des 27,6% du judo, des 35,6% du handball ou bien encore des 39,7% du basket. Le football est même placé derrière le rugby, sport qui deviendra olympique en 2016.

 

 

Le FFF est face a un difficile constat, les années passent, les personnes ne changent pas, rien ne n’évolue. Enfin si, nous avons régulièrement droit à des petites nouveautés. La saison 2010-11 aura été bercée par l’histoire des fuites et des quotas mais aussi des primes du mondial sud-africain. Un président de la 3F qui n’est pas au courant, une fédé qui court après les joueurs, des joueurs qui ne reçoivent pas les mails… peut être fallait-il essayer le fax ou le pigeon voyageur…

 


Et depuis le début de la saison nous avons déjà eu le droit à deux nouvelles aventures.

 

 


Reprenons les faits. La FFF a signé un contrat historique avec un nouvel équipementier, Nike, qui doit débourser 43M annuels pour être associé à l’Equipe de France. Je suis le premier à la féliciter pour ce magnifique contrat. Mais là où le bat blesse c’est quand on va plus loin…
Le football est un sport olympique, les espoirs masculins et les seniors féminines peuvent y participer. L’Equipe de France féminine emmenée par Bruno Bini a réussie à se qualifier pour les prochains JO de Londres. Or tout membre de l’équipe de France olympique via le CNOSF doit porter la tunique bleue addidas. Jusque là me direz vous, il n’y aucun soucis, sauf que cette particularité n’avait pas été prévue dans le contrat entre la FFF et Nike, cette chère 3F risque donc une amende de 10M d’€ pour non respect de leur contrat.

 

Deux choix s’offrent à nous :

-      - La FFF a pariée sur la non qualification de son équipe féminine pour les JO de Londres. Pari perdu qui coûte cher et  qui n’aide pas à féminiser cette fédération archaïque.

 

 

 

Deuxième histoire plus récente et tout aussi cocasse.



La dernière journée du championnat de L1 doit se dérouler le 20 mai prochain. La L1 est ainsi le dernier des championnats majeurs européens à se finir (13 mai pour l’Espagne, l’Italie et l’Angleterre et le 5 mai pour l’Allemagne). Or aujourd’hui Laurent Blanc s’étonne de cela et demande alors à Canal Plus d’autoriser le déplacement de cette journée afin d’offrir plus de temps aux bleus pour se préparer à l’Euro. Cela part d’une bonne intention, invoquant l’intérêt supérieur du drapeau. Mais avant de demander cela au diffuseur, il aurait du chercher comment le calendrier avait été mit en place. Car le 31 mars dernier, c’est bien le conseil fédéral de la FFF qui a établit ce calendrier.

 

 

 En plus d’être un problème sportif c’est aussi un problème économique car 3 matchs amicaux sont prévus avant l’Euro et la FFF a surement déjà vendus et 3 matchs.

 

 

 

Première fédération sportive française, premier sport en France, un budget digne d’une PME et un management amateur, voila ce qu’est la Fédération Française de Football.

Publié dans Football

Commenter cet article