La France qualifiée pour l'Euro 2012

Publié le par arno

On y est !!!


La qualification de l'Equipe de France à l'Euro 2012 était l'objectif fixé à Laurent Blanc! Soyons donc enthousiaste! Sourions, levons les bras, applaudissons, ... 

Mais devons-nous nous satisfaire d'une difficile qualification? Devons-nous nous enthousiasmer d'avoir fait mieux que lors de la campagne de qualification pour la dernière Coupe du Monde (qualifié après le barrage contre l'Eire)? 


Est- ce maintenant ça l'Equipe de France?


Alors oui à l'heure actuelle, nous sommes loin des favoris que sont l'Espagne et l'Allemagne, nous irons à l'Euro dans la peau (au mieux) d'un outsider, mais pour ca attendons début décembre et le tirage au sort des groupes. Car la probabilité la plus forte est qu'on se trouve dans le 4éme et dernier chapeau. Le fruit de plusieurs années d'échecs sportifs et d'incompétences à tous les niveaux du football français. 

Mais il y a un peu plus d'un an, Laurent Blanc est arrivé à la tête de l'Equipe de France, en nous avançant de nombreux principes, choix d'un capitaine à la fin de la saison, les joueurs non titulaires en club ne seront pas sélectionnés, et en nous affichant sa volonté de rendre le redorer le jeu des bleus tout en se qualifiant.


Maintenant que l’équipe est qualifié où en est le reste?


Le capitaine: on ne va pas faire la liste de tous les capitaines qui se sont succédés. Mais à ce jour, aucun joueur n'est annoncé capitaine sur la durée. On peut penser que Lloris le sera dorénavant mais peut-on se satisfaire d'un choix par défaut? Il faut s’yrésigner... les bleus n'ont pas de leader tout simplement et Laurent Blanc n'a pas tenu sa parole...


Le principe d'être titulaire en club pour être sélectionné: la aussi la liste est longue comme le bras, de nombreux joueurs ont étés sélectionnés sans être titulaires dans leur club. Loin de moi l'idée de dire que c'est une mauvaise chose, mais pourquoi annoncer cela et se contredire quelques mois? Encore une fois il aurait mieux fait de se taire...


Le jeu: nous sommes passés du noir au gris foncé. Le jeu est toujours aussi pauvre et on doit notre dernier match nul à la baisse de régime de la Bosnie en 2nde mi-temps. Nous n'allons pas non plus nous enflammer pour un 3-0 contre l'Albanie. Nous n'avons aucun fond de jeu et aucune certitude quant au jeu et aux joueurs...

 

L'avenir? Attendons de voir le tirage au sort des groupes pour voir ce qu'on nous propose en phase de poule. Mais ce sera dur, très dur de voir plus loin que les poules. Mais il reste encore 8-9 mois pour travailler et essayer d'installer des joueurs, un schéma de jeu, une tactique et un esprit sain!   Et peut-être qui sait nous aurons une belle surprise...

 

Publié dans Football

Commenter cet article